Journee du Domaine Public 2017

KBR/BRB, Mont des Arts + Nova Cinema, Rue d’Arenberg 3, 1000 Bruxelles

////////////////////////////////

Chaque année, en date du 1er janvier, les droits d’auteur s’appliquant à des milliers d’œuvres expirent et entrent dans le domaine public. En Belgique, la durée du droit d’auteur est de 70 ans. En 2017, ce sont donc les créations d’auteurs décédés en 1946 qui deviendront libres de droits comme, par exemple, celles de Gertrude Stein, Léon Spilliaert, László Moholy-Nagy ou encore H. G. Wells. Si le droit d’auteur est un outil important permettant de protéger la création et la diffusion des œuvres, le domaine public l’est tout autant en favorisant un libre accès à celles-ci. Chaque année, l’importance du domaine public ne cesse de croire au sein d’une culture numérique stimulant de plus en plus les pratiques collectives et les généalogies d’usage.

Depuis 5 ans, la Bibliothèque royale de Belgique, le Centre de Recherche Information Droit et Société (CRIDS), le Cinéma Nova et Constant asbl célèbrent ces œuvres lors d’une Journée dédiée au domaine public, journée également organisée dans divers pays à travers le monde. Cette année, Plus-tôt Te laat se joint à nous pour enrichir la programmation.

Le samedi 27 mai 2017, nous accueillerons donc ces nouvelles œuvres et débattrons de manière critique du régime actuel du droit intellectuel. Comment pouvons-nous contribuer à un climat culturel de partage, de réutilisation et de distribution libre des œuvres sans que cela ne reste qu’une exception ?

PROGRAMME

Pendant que les adultes assisteront à une après-midi consacrée notamment à l’œuvre du peintre belge Léon Spilliaert et à la (re)découverte des multiples versions du journal d’Anne Frank à la Bibliothèque royale, les enfants pourront participer à un atelier de bruitage autour des films de Charley Bowers au Nova. Le Nova consacrera d’ailleurs un focus sur cette figure méconnue du cinéma muet des années 20, créateur d’un personnage loufoque rappelant étrangement celui de Buster Keaton. Réalisateur et interprète d’une vingtaine de films burlesques mêlant animations et prises de vues réelles, Charley Bowers met en scène un inventeur de machines à première vue absurdes mais qui questionnent néanmoins notre époque, sa mécanisation progressive et la possible dérive de ses avancées scientifiques.

A partir de 26 avril : Une selection de documents originaux Léon Spilliaert et dessins de Axel Claes, Remi Huang, Ninon Mazeaud au Librarium, Bibliothèque royale.

Bibliothèque royale

14h00 : Le domaine public & le droit d’auteur en 2017 [FR]
Séverine Dusollier, professeure, Ecole de droit, SciencesPo, Paris + Sandrine Hallemans, Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS)

14h30 : De dag van het publiek domein komt altijd te laat [NL]
Femke Snelting, Constant

15h00 : Léon Spilliaert dans les collections de la Bibliothèque royale [FR]
Eglantine Lebacq, Bibliothèque royale de Belgique

15h30 : Fanzine Léon Spilliaert [NL et FR]
Axel Claes, Remi Huang, Ninon Madeaux, Plus-tôt Te laat/Chez Rosi

16h00 : The Death of the Authors, 1945 : La voix collective d’Anne Frank [NL et FR]
Stéphanie Vilayphiou, OSP + An Mertens, Constant

En 1945 Anne Frank nous a quitté à l’âge de quinze ans dans le camp de concentration de Bergen-Belsen. Son journal aurait dû entrer dans le domaine public dès le 1er janvier 2016, mais en effet, la Fondation Anne Frank, mise en place par Otto Frank, le père d’Anne, gère les droits de vente du journal le plus connu du monde. Selon la Fondation, le journal serait encore protégé par le droit d’auteur jusqu’au 1er janvier 2051.

En tant qu’expérimentation, mais aussi comme un modèle de la complexité qui est souvent cachée derrière la notion de ’domaine public’, nous libérons le journal d’Anne Frank phrase par phrase. Vous êtes invité.e.s à prêter votre voix à une ou plusieurs phrases. Nous offrons en ligne cette version lue à haute voix dans un ordre aléatoire.

Nova Cinema

10h00 – 12 h00 + 13h00 – 17h00
2 Ateliers enfants Charley Bowers [FR + NL]
Atelier de mise en son (jeune public de 8 à 10 ans) autour des films de Charley Bowers.
2 x 6 places, inscriptions : mariette@nova-cinema.org

18h00 – 19h30 : Charley Bowers
Projection de 3 films de Charley Bowers présentant le travail réalisé par les enfants l’après-midi

Now you tell one, Charley Bowers, 22 min, 1926
Le club des menteurs se réunit afin de récompenser l’histoire la plus invraisemblable.

A wild roomer, Charley Bowers, 24 min, 1926
Notre héros doit recevoir un héritage mais pour cela, il a 24 heures pour démontrer la fonctionnalité de sa dernière invention.

Egged on, Charley Bowers, 24 min, 1926
Charley Bowers a un projet incroyable : fabriquer une machine rendant les œufs incassables.

19h30 – 21h00 : Table d’hôte

21h00 – 22h30 : Soirée Gertrude Stein

Permission Charley Browers [FR]
Nova

Futures for the public domain [working title] [NL, FR + EN]
Just For The Record feat. Constant

Extraits de l’œuvre de Gertrude Stein [EN]
A l’occasion de l’arrivée de Gertude Stein dans le domaine publique, Rachel Sassi dira, en anglais, des extraits de son oeuvre. Elle sera accompagnée musicalement par Frédérique Franke.

Informations :
http://www.constantvzw.org
http://www.nova-cinema.org/
http://www.kbr.be/fr

////////////////////////////////