Naive Bayes raconte

An Mertens expérimente des formes qui dévoilent la personnalité des algorithmes. Pour cette nouvelle création, elle se glisse dans la peau du “classifieur naïf bayésien”, un algorithme très utilisé pour trier les spams de nos boîtes aux lettres, pour analyser les sentiments sur les médias sociaux, mais aussi pour définir si un texte est écrit par une femme ou un homme.

La performance est suivie d’une table ronde avec e.a. Peggy Pierrot, membre de Constant. Cette table ronde analyse comment les algorithmes perpétuent les stéréotypes, reproduisent et renforcent les discriminations. Comment les rendre plus équitables ?


@ La Gaité Lyrique

3 bis rue Papin, 75003 Paris, FR