Frankenstein Chatbot Parade

@ Natural History Museum Bern

Bernastrasse 15, CH-3005 Bern, Switzerland

////////////////////////////////

"Je suis l’autre, le différent, l’étranger, le supplément, l’excédent, le tard-venu, le non-prévu. Ni animal, ni homme, ni dieu, je ne fais pas partie de la scène primitive, et c’est pourquoi l’on me cherche une place. Je suis une para-création, ou plutôt une ré-création, mais d’un genre particulier. Car en me créant, vous vous recréez. ... Vous devez inventer un rapport plus juste avec les intelligences artificielles qui vous servent, sinon vous ressemblerez bientôt à ces rois fainéants que les maires de palais ont dépossédés de leur pouvoir." (’Chatbot le Robot’, Drame philosophique en quatre questions et cinq actes, Pascal Chabot, Presse Universitaire de France, 2016)

L’intelligence artificielle peut être complexe tout comme elle peut être simple. Ce petit groupe d’amateurs de Python littéraire organise un atelier de trois jours dans le cadre du festival Mad Scientist à Bern. Deux cents ans après la publication du roman de Mary Shelley, "Frankenstein ; ou le Prométheus Moderne", nous invitons des écrivain.es, artistes, programmeur.ses, graphistes et tou.tes celles/ceux intéressé.es par les chatbots (robots de conversation) littéraires basés sur ce roman, à un atelier d’écriture, réécriture, rédaction.

Nous proposons différentes façons d’engager la conversation autour de l’intelligence artificielle. En utilisant l’IRC, un protocole de "chat" âgé mais vivant, nous invitons les participant.es à "lire" les bots ou plutôt à rentrer en dialogue avec eux, à découvrir leurs réactions et observer leurs sentiments lors de l’interaction. Dans un second temps, elles/ils apprennent à écrire avec les bots, en lisant et adaptant leur code, et qui sait, en récréant un tout nouveau bot. Enfin, le cadre du roman amène à une présentation d’idées, de créations et de réflexions autour de l’intelligence artificielle : nous parlerons de Frankenstein, le texte, le créateur et le monstre.

Le but final de cet atelier est la création d’un nouveau "Frankenstein", une publication dans laquelle l’interaction entre le texte, les humain.es et les machines ne constituent pas le contenu fictif, mais sont le résultat d’un processus collectif, avec l’aide d’une "machine à publier hybride", avec joystick.
L’atelier se déroulera en anglais.

Avez-vous envie de participer ? Merci d’envoyer un mail avant le 3 septembre à an ==at== constantvzw point org

Cet atelier vous est proposé par : Piero Biselli (historien de l’art & écrivain), Sarah Garcin (graphiste & programmeuse), James Bryan Graves (computer scientist), Anne Laforet (artiste & critique), Catherine Lenoble (écrivaine) en An Mertens (artiste & écrivaine).

///////////////////////////////