Splinter Fields

Splinter Fields est une initiative d’organisations bruxelloises, actives dans le domaine des arts numériques et des médias (Constant, FoAM, nadine et OKNO). Splinter Fields vise à favoriser l’apprentissage collaboratif, agile et flexible. Le programme d’ateliers, de groupes d’études et de recherches sur le terrain est ouvert aux artistes, designers, amateurs de technologies et autres esprits généralistes curieux d’explorer les outils et le mindware qui permettent de réaliser des expériences dans la culture contemporaine et la vie quotidienne.

documentation

Articles

Atelier · Réunion · 2013

Splinterfields 3/4 : ALOTOF

La troisième rencontre dans la série de Splinterfields est organisé par OKNO. En 2013 OKNO a initié le projet international de longue durée ALOTOF (A Laboratory On The Open Fields), une recherche (...)
Atelier · 2013

Splinterfields 2/4 : Biochymickal Arts

La deuxième rencontre dans la série de Splinterfields est organisée par FoAM, un laboratoire culturel qui ré-imagine les futurs possibles dans les interstices de l’art, la science, la nature et la (...)
Atelier · Rencontre · Tour · 2013

Splinterfields 1/4 : Default

La première rencontre dans la série de Splinterfields est organisée par nadine, une organisation artistique qui remet constamment en question sa manière de fonctionner afin de répondre aux pratiques (...)
Atelier · 2010

Electromagnetickal Arts

La langue courante de cet atelier sera l’anglais, voilà la raison pour laquelle le reste de cet article est en anglais. Merci de votre compréhension ! Interference-free Foraging Mobility in (...)
Atelier · 2010

re/touches

Le week-end du 17 décembre nous nous intéresserons de plus près à l’acte de réparer. Nous nous concentrerons sur le textile et l’habillement, en regardant comment quelque chose est tissé, cousu, les (...)
Atelier · 2009

Plie, couds, touche, sens, lis

Afin d’explorer les possibilités de rapprochement entre l’électronique et les corps humains et végétaux, on organise un atelier avec les artistes Hannah Perner-Wilson et Mika Satomi, dans lequel on (...)